A la découverte des courges

Une belle famille de l'automne

Originaire des Amériques, les courges affichent une large variété de couleurs, de formes et tailles. Leur point commun : la subtilité et la douceur de leur saveur. 

Les courges et potirons sont de la famille des curcubitacées comme leur cousine la courgette. Ne confondez pas les courges et potirons avec la citrouille, plus ronde, plus orange vif, mais moins savoureuse.

Pour le côté nutrition, les courges sont peu caloriques et sont riches en vitamine A. Cette dernière contribue notamment au bon équilibre de la peau, des muqueuses et de la vision ainsi qu’au fonctionnement du système immunitaire.

C’est la pleine saison  : octobre, novembre, décembre et janvier. 


Voici les variétés de nos amies les courges ...

La courge butternut : Écorce beige, chair jaune orangé, elle est très appréciée pour son arôme subtil de beurre et de noisette qui la rend irrésistible !

La courge de Nice (ou courge longue de Nice) ressemble à la butternut, en plus allongée. Elle est délicieuse en gratin ou peut surprendre en risotto !

La courge spaghetti : Après cuisson, sa chair filandreuse se détache de la fourchette en formant des spaghetti ! On peut d’ailleurs les savourer accommodés comme des spaghettis ; à la bolognaise, aux coques, à la carbonara, etc.

 Le pâtisson : De couleur blanche, verte ou orange, de forme aplatie et dentelée, sa saveur rappelle celles de l’artichaut et de la courgettes. Il est délicieux en purée, en gratin ou encore farci.

Le potimarron :  Ce potiron de 1 à 5 kg présente une écorce soit d’un beau rouge brique, soit rose ou bien encore orangé. D’autres variétés ont la peau verte. Plus petit que le potiron, le potimarron doit son nom à la saveur douce, sucrée et quasi crémeuse de sa chair, qui rappelle la châtaigne. C’est le potiron idéal pour les soupes et les gratins. En soupe, inutile de le peler car sa peau peut se manger ! 

 Le Bonnet de Giraumon :  Aussi appelé " potiron turban ". Ce potiron très décoratif doit son nom à sa forme de chapeau. Sa chair orange pâle est ferme et sucrée. Elle a aussi une texture un peu farineuse qui remplace bien la pomme de terre dans les soupes ou gratins.

    Conseils de conservation 

   Les courges peuvent se conserver dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Une fois coupées, enveloppez-les dans un film alimentaire et gardez-les au réfrigérateur. Vous pouvez aussi les congeler crues et coupées en morceaux pour les manger en soupe. C’est pratique et vous gagnez du temps !

Source : www.lesfruitsetlegumesfrais.com